Le coussin lyonnais : quelques informations à connaître

Le ralentisseur est une surélévation de la chaussée obligeant les automobilistes à réduire leur vitesse. Il existe en plusieurs types : à l’instar du coussin lyonnais, du dos-d’âne et du trapézoïdal. Lisez attentivement cet article si vous voulez en savoir plus sur la première variété citée plus haut.

Le coussin lyonnais : c’est quoi ?

C’est un dispositif dédié à la sécurité routière qui ne s’étend pas sur l’ensemble de la largeur de la chaussée. Il permet aux transports en commun ainsi qu’aux camions de ne pas ressentir l’effet de la surélévation. Les véhicules à deux roues (vélo et moto) peuvent également l’éviter en serrant à droite. À titre d’information, le coussin lyonnais ne provoque pas trop de nuisance sonore, contrairement à son homologue dos-d’âne. Aussi, il décourage le conducteur à reprendre immédiatement la vitesse après son franchissement. 

À quoi sert le coussin lyonnais ?

Le dispositif en question a pour mission principale d’obliger les automobilistes à se conformer à la vitesse réglementaire. Il permet ainsi d’éviter les accidents entre deux ou plusieurs voitures. Il représente aussi une solution pour protéger les piétons et les élèves qui sortent d’un centre de formation. Avec un coussin lyonnais, la sécurité des véhicules empruntant la piste cyclable est également garantie. Pour remplir toutes ces fonctions, cet élément mono bloc préfabriqué en béton doit être installé convenablement.

Où installer le coussin lyonnais ?

En règle générale, le coussin lyonnais est très populaire sur une zone où la vitesse ne doit pas dépasser les 30 km/h. On peut aussi l’apercevoir à proximité des passages pour piétons. En outre, cette surélévation de la chaussée permet de sécuriser les secteurs où des accidents sont susceptibles de se produire. C’est pourquoi de nombreuses personnes décident de l’installer à la sortie d’un établissement scolaire, à l’arrêt de bus… 

Notez que la mise en place d’un coussin lyonnais doit respecter la norme en vigueur. Alors, informez-vous auprès des professionnels avant de procéder à l’installation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *