Un visa pour le Cameroun, une demande obligatoire

Le visa pour le Cameroun est incontournable pour tous les ressortissants français qui souhaitent se rendre sur le territoire. Ils doivent impérativement être munis de ce sésame en cours de validité pour entrer dans ce pays. Le prix d’un visa touristique ou de transit est d’environ 115 euros et 230 euros pour les visas longs séjours. Le délai d’obtention pour un visa dédié au Cameroun est d’une semaine.

Les formalités requises

Afin d’obtenir un visa pour le Cameroun, il y a des démarches à effectuer, des documents à remplir. Le passeport doit être valide. Il faut fournir deux photos d’identité couleur au format passeport respectant quelques conditions, les lunettes et les couvre-chefs sont interdits. Une lettre d’invitation est obligatoire si vous faîtes un voyage d’affaires ainsi qu’une photocopie du billet d’avion aller, retour . Le formulaire de demande de visa devra être correctement rempli et signé. Le paiement du visa sera effectué une fois la procédure lancée. Pour un déplacement touristique, un passeport valide, deux photos d’identité, une attestation de voyage, une copie de réservation hôtelière ou une copie certifiant l’hébergement vous seront demandés ainsi que le formulaire dûment rempli.

La validité du visa

Sans ce document, vous ne pouvez pas entrer dans le pays. Le visa vous permet de rester sur place trente jours à compter de la date d’entrée dans le pays. Quelle que soit votre destination, il est recommandé d’anticiper sa demande de visa afin de ne pas être pris de court. Si vous ne désirez pas effectuer vous-même les démarches administratives. Vous pouvez faire appel à une agence spécialisée. Elle s’occupera de tout à votre place et vous facilitera la tâche. Dans ce cas précis, il faudra ajouter un supplément pour obtenir le visa. Si vous êtes mineur ou accompagné d’un mineur, des documents supplémentaires pourront vous êtes demandés. Le visa long séjour est délivré aux ressortissants français ou étrangers qui souhaitent se rendre au Cameroun pour travailler, étudier, participer à des activités sportives, religieuses ou caritatives ou apporter une aide humanitaire. Ils ont une durée de 3 à 6 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *