Comment réussir votre premier investissement jeune couple ?

L’immobilier est un domaine d’investissement idéal pour un jeune couple. Qu’il s’agisse d’un bien acquis à titre d’habitation ou d’un bien utilisé comme complément de revenus, opter pour une résidence principale reste plus avantageux. Ce guide vous indique les différents éléments à prendre en considération pour votre premier investissement jeune couple.

La préparation du projet

Avec les nombreuses offres disponibles sur le marché de l’immobilier, il est tout à fait possible d’accéder à la propriété avec le budget dont vous disposez. Toutefois, assurez-vous que le bien que vous achetez est conforme à vos attentes. Il est, en effet, préférable de rester dans une maison louée et qui mette la famille à l’aise, que d’acheter un petit appartement où vous vous sentirez à l’étroit. Par conséquent, vous devez connaître à l’avance la surface réelle qu’il vous faut pour réussir votre premier investissement jeune couple.

Après avoir défini les caractéristiques du bien adapté à vos besoins, il faudra connaître le temps que vous comptez y loger. En effet, l’acquisition d’une résidence principale est moins avantageuse que la location du point de vue financier, si vous y résidez moins de 5 ans. Il s’agit cependant d’une durée minimum qui dépend de la zone géographique choisie. Plus le tarif au m² est élevé, plus cette durée est importante. Le prix au m² pour acheter une maison à Colmar par exemple est nettement moins important qu’à Paris.

Le financement du projet

Pour réussir votre premier investissement jeune couple, vous pourriez avoir besoin de solliciter un crédit pour le financement du projet. Notez que les établissements financiers sont très stricts lors de l’étude de dossier pour un primo-accédant. Vous devez donc bien préparer votre demande de prêt, en fournissant un dossier complet : pièce d’identité, trois derniers bulletins de paie, échéancier des crédits en cours s’il existe, avis d’imposition, relevés de comptes… C’est sur ce dossier que va se baser la banque pour vous accorder ou non le prêt. Un apport personnel important reste un atout pour obtenir une réponse a favorable. 

Pensez également à vous rapprocher de plusieurs banques pour maximiser vos chances d’obtenir le prêt, mais également pour pouvoir comparer les offres sur le marché, grâce aux comparatifs de crédit sur internet. En outre, pour aider les primo-accédants, l’Etat a mis en place des dispositifs de financement comme le prêt à taux zéro ou PTZ, qui permet de recouvrir jusqu’à 40 % du montant global de l’acquisition. D’autres aides telles que le PEL, l’APL accession ou le prêt « action logement » existent également.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *