Espionner un téléphone, c’est à la portée de tous !

Nous sommes nombreux à vouloir obtenir les nouveaux téléphones derniers cris et les nouvelles fonctionnalités. Chaque année c’est environ 1,4 milliards de ces bijoux technologiques qui se vendent. Ce chiffre ne cesse de grimper. Il est difficile de se passer de ces appareils qui font désormais partie intégrante de notre anatomie (ou presque !).

Mais dans cette société ultra-connectée, savons-nous vraiment si ces smartphones sont des forteresses inviolables pour ce qui est de nos données personnelles ? Les fabricants n’intègrent que très rarement cet aspect dans leur stratégie marketing. Existe-t-il une raison à ce silence ?

Une vérité cachée sur l’espionnage mobile

Bien que réputé inviolable, les téléphones semblent bien être faillibles. Même les plus récents. Les logiciels espions pour téléphone ne cessent de pulluler sur internet. Il en existe pour tous les appareils : à distance, en installation physique etc.

Les éditeurs de ces applications ne se cachent pas vraiment. En effet, il est compliqué de punir un éditeur qui vend en réalité un logiciel de contrôle parental. Car oui, il est illégal en France d’utiliser un tel logiciel à des fins personnelles (surveillance de son conjoint, infidélité etc.). Cependant, pour surveiller son enfant et ses activités en ligne, il n’y a pas de problème.

Un logiciel espion est un programme capable d’enregistrer toutes les données d’un appareil en temps réel. Ces données sont ensuite retransmises à une plateforme en ligne pour être visualisée. La personne qui espionne le téléphone à donc accès à de multiples fonctionnalités :

  • La visualisation des SMS, MMS du téléphone en question ;
  • L’écoute environnemental ;
  • Les appels émis / reçus ;
  • Les mots de passes ;
  • Les réseaux sociaux ;
  • Les médias (comme les photos, les vidéos …).

Vous l’aurez compris, ces applications sont extrêmement intrusives et ne doivent pas être utilisée par tous.

Mais que font réellement les fabricants pour s’en prémunir ?

 

Sécuriser son téléphone, c’est possible

Tout d’abord, il existe différentes façons de savoir si votre téléphone est espionné :

  • La montée en température : en transmettant des données, votre téléphone sera amené à travailler souvent (pratiquement en continu). Il chauffe et donc ralenti sensiblement. La batterie sera également impactée et votre téléphone se décharge très rapidement ;
  • La localisation active : si vous remarquez la localisation activée alors que vous ne l’avez pas mise en activité, c’est possible que votre téléphone soit infecté ;
  • Le scan par un antivirus mobile révèle la présence d’un logiciel espion pour téléphone.

Ce n’est pas une liste exhaustive mais vous avez déjà quelques astuces pour vous en prémunir.

Les fabricants de téléphones utilisent des techniques bien plus poussées pour éviter ces problèmes. Apple par exemple utilise iOS qui n’est pas open-source, pour des raisons évidentes de sécurité. Si les éditeurs d’applications de surveillances n’ont pas accès au code, impossible pour eux de développer des logiciels en natif.

Cependant, les éditeurs redoublent d’astuces. mSpy par exemple passe par le service iCloud d’Apple pour obtenir l’accès aux données personnelles du téléphone cible.

Concernant Android et tous ses revendeurs (Samsung, Nokia…) : le fait de pouvoir très facilement rooter le téléphone pose évidemment un problème de sécurité sérieux. En quelques clics le téléphone est craqué et l’espionnage peut se faire en toute quiétude.

Pour conclure

Gardez vos téléphones à jour et changez-les quand ils ne sont plus sous garantie. Aussi, tenez-les loin des regards indiscrets (notamment lors de la saisie de vos identifiants). Maintenez un haut niveau de sécurité en installant des logiciels antivirus spécialisés et surtout repérez tous comportements anormaux pendant l’utilisation de votre smartphone.

Il est possible de s’en prémunir, cependant, sachez désormais que n’importe qui peut se prendre pour un détective privé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *