Comment obtenir votre certification ISO ?

Les certifications internationales représentent un outil très stratégique et susceptible d’aider une entreprise à relever certains challenges. Il est vrai que l’obtention de la certification ISO demande un temps considérable. Aussi, il représente un investissement financier assez conséquent. Il faut également fournir des efforts considérables. Cependant, elle permet aux entreprises de bénéficier de plus de notoriété et de contrôles optimisés. Ainsi, l’entreprise détenant des certifications ISO sera plus crédible auprès de sa clientèle, puisqu’elles offrent de multiples garanties aux clients. Pour un meilleur accompagnement dans le processus d’obtention de sa certification ISO, il convient de se faire accompagner par un professionnel compétent. Nous expliquons comment obtenir une certification ISO.

Comment se préparer à l’obtention de votre certificat ISO ?

La plupart des normes ISO s’adaptent à tout type de société. Peu importe leur taille, leur statut juridique ainsi que leur secteurs d’activités. Pour pouvoir obtenir une certification ISO, il est primordial d’établir une liste d’objectifs et un plan d’action bien détaillé. Il faut déterminer les secteurs et les services à optimiser. Aussi, il convient de définir les résultats qu’il faut obtenir et prévoir une échéance. Tout ceci dans le but de répondre aux attentes des clients. Pour les grandes entreprises, la délimitation du champ d’action est un facteur à ne pas négliger. Pour la réalisation de ce type d’évaluation préliminaire, il existe plusieurs agences. Contactez ce professionnel pour l’obtention de votre certification. Elles jouent un rôle de conseiller et d’accompagnateur.

A voir aussi : Impression de publicités : tout faire soi-même ou sous-traiter ?

Certification ISO : vers quels organismes se tourner ? 

Les cabinets de conseil en qualité fournissent les conseils et un accompagnement efficaces. Elles proposent les meilleures pistes d’optimisation et les alternatives les plus pertinentes aux entreprises qui les contactent. Les certifications ISO sont fournies par des établissements de certification. Il faudra ainsi procéder au choix de son certificateur ISO. Il est recommandé de choisir un organisme accrédité. Car l’accréditation garantie la qualité des services de ce type d’organisation. Le choix de ce genre d’organisme représente une étape importante. L’on peut choisir son certificateur en fonction de son secteur d’activité, des astuces et conseils fournis ou en fonction des contrats proposés.  

Certification ISO : Combien cela coûte-t-il ?

Les dépenses liées à la conception et à l’enregistrement d’un bon système de gestion évoluent en fonction de la taille, de la complexité de la boite et des procédures internes. Les coûts de conception sont ceux engendrés par les documents et la mise en place du système. Souvent, il faut former le personnel à la gestion du nouveau système et cela occasionne également des coûts. Aussi, on note des frais d’enregistrement du nouveau système. Ces frais évoluent suivant la masse de travail, la taille de l’entreprise, etc. Enfin, il faut prévoir entre 15 000 et 60 000 euros pour l’obtention de sa certification ISO. 

Avez-vous vu cela : Donner des propositions lors d’une réunion de travail

Que faire après l’analyse des résultats ? 

A la suite de l’analyse des résultats de l’expertise, le comité de certification se chargera de l’octroi de la certification. Pendant la période de validité de cette certification, des analyses internes s’effectueront régulièrement pour le contrôle de la pérennité du processus d’optimisation établie. Enfin, l’organisme certificateur choisie mènera un audit pour s’assurer du maintien des exigences. 

Laisser un commentaire