Arches National Park

Durant un road trip dans l’ouest des États-Unis, il y a tant de découvertes. Des images, des paysages dont on pourrait soupçonner l’existence. Et puis, il y avait aussi les incontournables des plus beaux parcs nationaux des Etats-Unis. Ces parcs nationaux dont les noms raisonnent si bien : Monument Valley, le Grand Canyon, pour ne citer qu’eux. Mais aussi Arches National Park.

Découvrir Arches National Park

Si le nom de ce parc national, Arches, ne vous semble guère familier, vous avez en revanche à coup sûr pu voir l’une des plus célèbres photos de l’ouest américain réalisée dans ce parc. Celle de ce gigantesque arc de roche orangée qui s’élève au bord d’un précipice. Car c’est ça, Arches National Park. Une multitude d’arches formées dans la roche des hauts plateaux de la région de Moab.

Sous l’effet du temps et des éléments naturels de la région, d’énormes trous se sont créés dans les falaises laissant percer le ciel bleu en leur milieu. Entre ces formations rocheuses qui se dessinent à l’horizon, rien, le vide. À perte de vue. De longues étendues arides surplombées d’une végétation basse et de quelques arbres vert émeraude. Conduire à travers ces étendues au crépuscule et au petit matin m’auront laissé un sentiment de liberté que je ne suis pas prêt d’oublier.

Arches National Park, un parc populaire

Comme souvent, c’est le revers de la célébrité. Sa position géographique idéale dans l’Utah, et sa facilité d’accès en font l’un des parcs naturels les plus visités des USA. Les randonnées, faciles, courtes, permettent à tout le monde de s’offrir quelques souvenirs pour la vie. La fréquentation y est importante sur les hauteurs du parc, surtout sur la piste en direction de Delicate Arch, cette arche extrêmement populaire. Des centaines de personnes s’élancent ainsi à sa rencontre en fin de journée dans le but d’y observer un magnifique coucher de soleil.

Envie d’une simple randonnée en troupeau dans un espace naturel doté d’une énergie comme celle-ci. Cela m’étonnerai. Voici donc le passage tant attendu dévoilant les secrets pour découvrir Arches National Park, seul, le plus égoïstement du monde, en tête à tête avec Mère Nature.

Un parc idéal à découvrir au lever du soleil

Pour éviter la foule, il n’y a pas de miracle : vous lever (très) tôt. Bonne nouvelle, il s’agit d’un mal pour un bien, les levers de soleil y sont absolument extraordinaires. Un jeu de couleurs surprenant, un silence envoûtant, Arches National Park se réveil sous des rayons de soleil doux comme du coton. Un grand moment. La région du parc nommée Windows est parfaite pour y observer le lever du soleil. L’orientation est idéale et surtout, la zone n’est pas trop éloignée dans le parc.

Entre 8h et 9h, les premiers groupes commencèrent à arriver, mais là encore la fréquentation est toute relative par rapport aux heures de pointe. Une autre option connue est celle de Devil’s Garden, mais il faudra se lever encore plus tôt, puisque Devil’s Garden est une région éloignée du parc. Pensez à regarder la veille l’heure à laquelle le soleil montre le bout de son nez et, si vous séjournez dans la ville de Moab, comptez entre 30 et 45 minutes de route pour atteindre Windows et une heure pour Devil’s Garden.

Arches National Park en pratique

Document obligatoire à obtenir avant de partir aux Etats-Unis : l’autorisation ESTA accessible sur le site officiel.

Prix – Arches National Park est inclut dans le pass annuel (80USD) qui donne un accès à l’ensemble des parcs nationaux américains. Sinon il faudra payer 25 USD par véhicule.

S’y rendre – En voiture, le parc est situé à quelques kilomètres seulement de Moab, la base arrière pour les visites de Arches, mais aussi de Canyonlands. Les routes sont ici encore très bonnes.

Y dormir – À ma connaissance, il n’y a aucune structure d’accueil en dur à l’intérieur du parc. En revanche, il est possible d’y camper sous réservation.

+ d’infos – Je vous invite à vous rendre sur le site de Arches National Park

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *