Produits liquides et pâteux : comment remplir le contenant ?

Le terme remplissage consiste à conditionner les produits sous forme liquide à l’exemple des sauces alimentaires ou encore les colles. Ces produits liquides et pâteux font l’objet d’un transfert d’une cuve de stockage vers un contenant comme les sachets, pots ou flacons. L’information à savoir est qu’un remplissage ne se fait pas par hasard puisque le contenu à injecter doit être dosé avant de rejoindre le récipient afin d’éviter le gâchis. Découvrez les techniques de remplissage.

Quels sont les moyens pour remplir les contenants ? 

A lire en complément : Quel est le prix de vos travaux de plomberie ?

Pour conditionner les produits liquides et pâteux, une entreprise peut acquérir une machine appelée remplisseuse. Mais une telle acquisition nécessitera un investissement important. De plus, l’entreprise devrait financer le coût de formation des opérateurs de la machine, aménager le bâtiment et penser à l’entretien de l’engin. La plupart des grandes industries choisissent l’option de l’achat tandis que les petits producteurs sont obligés de confier le remplissage produits liquides et pâteux à un professionnel du secteur d’activité pour économiser. L’expert analysera alors leur besoin en tenant compte des contraintes afférentes aux contenants et au dosage. En confiant le projet à un spécialiste, ils gagneront du temps puisque les remplisseuses des professionnels sont performantes.

Quelles sont les différentes machines de remplissage ?

A voir aussi : Découvrir la beauté et la signification des statues africaines

Plusieurs machines de remplissage sont disponibles sur le marché. Il y a les machines de remplissages semi-automatiques, les machines de remplissages semi-automatiques linéaires, les machines de remplissages automatiques rotatives. Ils conviendront pour un contenant de grandes dimensions telles que la bouteille.

Les machines de remplissages semi-automatiques

Ces types de machines présentent une pompe indépendante. Elles sont semi-automatiques, car l’opérateur est obligé de placer manuellement le contenant vide sous le bec. Puis, il actionnera manuellement une pompe. Ils récupèrent ensuite le récipient manuellement. Cette solution fera néanmoins perdre du temps, mais cette lacune est contrebalancée par un dosage précis.

Les machines de remplissages semi-automatiques linéaires

Dotées de convoyeur motorisé qui se charge de ramener les contenants vides sous le bec, les machines de remplissage semi-automatiques linéaires offrent également de la précision lors du dosage. De plus, elles fonctionnent à cadence élevée. On évite ainsi les pertes de temps.

Les machines de remplissages automatiques

Ces outils de remplissage produits liquides et pâteux sont disponibles en plusieurs versions. Il y a par exemple la remplisseuse automatique pas-à-pas et le remplissage automatique rotatif. Les deux dispositifs sont équipés de carrousel, mais ils se diffèrent au niveau du nombre de becs. En effet, le remplissage automatique rotatif continu présente parfois jusqu’à 40 becs de dosage alors que la remplisseuse automatique pas à pas ne compte que deux. Tout au long de la circulation des récipients, les machines de remplissage automatique rotatif continu injecteront une petite dose du produit à conditionner.

Comment choisir une machine de remplissage ? 

En contactant un professionnel, vous recevez un devis correspondant à vos besoins en termes de conditionnement. Pour estimer le coût des travaux, les commerciaux de l’entreprise vont analyser tous les facteurs utiles à la tâche pour que vous puissiez disposer d’un produit fini répondant aux cahiers de charges. Les techniciens vont ensuite sélectionner la machine à utiliser. Ce choix dépendra du contenant à remplir (tubes, pots, flacons, bidons ou sachets).

Quels sont les différents systèmes de remplissage ? 

Une fois arrivés auprès d’un conditionneur, les produits liquides et pâteux sont encore présentés dans des fûts ou autres contenants de grandes quantités. Les membres de l’équipe vont alors se charger de ramener les contenus des fûts dans la machine, puis ce dernier va bourrer les petits récipients pour rendre l’article facilement malléable et transportable. Pour transférer les produits de manière optimale de la machine vers le récipient, il faut recourir à un système de remplissage adéquat. Là encore, il existe une panoplie de dispositifs à connaître comme le remplissage à niveau, le remplissage pondéral, débit métrique… Pour le cas des produits liquides et pâteux, il est préférable d’employer un remplissage à niveau gravitaire.