Contraventions : quel impact sur votre assurance automobile

La grande majorité des accidents routiers sont liés à une erreur humaine, un moment d’inattention alors qu’on répond à un appel, une pression supplémentaire sur la pédale pour arriver un peu plus vite en vue de regarder un match, etc. Et si dans la hâte on brûle un feu ou un arrêt, il suffit qu’une patrouille se trouve à proximité pour écoper d’une amende. Les écarts de conduite peuvent générer des contraventions mais plus que ça, ils peuvent être la cause d’un accident grave qui met en danger la vie du conducteur, des passagers et des autres utilisateurs de la route parmi les piétons et les automobilistes.

Certains conducteurs qui cumulent quelques contraventions se soucient plus de l’impact de ces dernières sur la prime. Qu’en est-il réellement ? Est-ce qu’une contravention impacte le montant de la prime d’assurance, ou s’agit-il d’un simple mythe?

La transparence en cas de contravention

Lorsqu’on ne respecte pas le code de la route, il est tout à fait normal de devoir payer une contravention, mais son impact ne se limite pas qu’à l’aspect financier immédiat, car elle influence aussi le coût du permis de conduire et évidemment la prime d’assurance automobile. Les compagnies d’assurance auto peuvent laisser passer quelques amendes, mais une contravention unique entache le dossier de l’assuré qui peut ne plus bénéficier d’une quelconque remise sur sa prime, contrairement aux bons conducteurs, disposant d’un dossier vierge.

L’assuré peut être tenté de cacher à son assureur quelques contraventions pour faire bonne figure, or une telle initiative est déconseillée. Il vaut mieux jouer cartes sur table et de rapporter les faits à son assureur en toute transparence, en vue de maintenir un climat de confiance avec le prestataire. Il faut retenir que si l’assureur rapporte sur le dossier de l’automobiliste la mention « Aucun conducteur n’a été coupable de plus de X infractions au code de la sécurité routière depuis trois ans » ou encore la phrase « Aucun conducteur n’a subi de suspension de permis de conduire depuis trois ans », il est possible de faire face à de gros soucis, une fois la vérité est exposée.

Il importe de faire preuve d’honnêteté et de transparence en déclarant à sa compagnie d’assurance les contraventions  quel que soit leur genre : excès de vitesse, usage de mobile en conduisant,  feux rouge brulés,  entre autres infractions du code de sécurité routière.

Comment la contravention peut affecter la prime d’assurance?

Il convient de savoir que la meilleur primes d’assurance auto est déterminée en fonction de nombreux critères notamment les risques passés et à venir. Donc l’historique des sinistres d’un automobiliste compte dans l’évaluation de sa prime. Et il faut dire qu’il est tout à fait logique de penser, qu’un automobiliste qui a cumulé plusieurs contraventions par le passé va récidiver.  Lorsque le code de la route n’est pas respecté, il y a de fortes de chance que le conducteur sera impliqué dans un accident  et dans ce cas c’est son assureur qui sera amené à débourser. Par déduction, il est compréhensible qu’un conducteur avec des contraventions, verse des primes d’assurance plus élevées.

D’un autre côté la société d’assurance automobile du Québec facture des frais supplémentaires pour le renouvellement du permis de conduire en tenant compte des points d’inaptitude cumulés au cours de l’année écoulée.

Ce qu’il faut retenir c’est que les contraventions sont faites non pas pour pénaliser le conducteur mais pour attirer son attention sur le fait que la petite infraction peut mener à un sinistre plus sérieux. La hausse de prime d’assurance voiture verse dans le même sens à savoir sensibiliser les automobilistes quant à l’importance de respecter le code de la route. Il suffit de se tenir aux règles pour ne pas payer d’amende, ne pas devoir traiter avec la police, ne pas pénaliser son permis de conduire ni à verser des sommes exorbitantes à l’assurance véhicule. Mais le plus important c’est qu’en respectant le code de la route on respecte la vie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *