L’Inter Milan enchaîne les victoires

L'Inter Milan se prépare pour sa sixième finale de la Ligue des champions après une victoire impressionnante sur leur rival de toujours, l'AC Milan. Les Nerazzurri ont triomphé une deuxième fois en demi-finales de la compétition européenne, et cette fois-ci avec un score de 1-0 grâce à un but de Lautaro Martinez. Après avoir déjà perdu 2-0 au match aller, les coéquipiers de Mike Maignan ont encore une fois déçu leur public. L’Inter Milan va se retrouver face à Manchester City en finale.

Les Nerazzurri sur le chemin d’un quatrième sacre en Ligue des Champions

Les Nerazzurri obtiennent leur ticket pour Istanbul et vont tenter d’obtenir le 4ème sacre de leur histoire en Ligue des Champions. Cette place en finale, ils le doivent aux deux victoires obtenues face à l’AC Milan lors des demi-finales aller et retour de la compétition européenne. Le succès à l’aller s’est soldé sur un score de 2-0, tandis que celui du retour s’est achevé sur un score de 1 – 0. C’est un but de Lautaro Martinez inscrit à la 74ème minute qui a détruit les derniers espoirs des Rossoneri.

Lire également : Recette Rendang au poulet en pot instantanée

La victoire obtenue lors de la première manche a renforcé l’Inter Milan, décidé à protéger son avance. Les hommes de Simone Inzaghi ont montré de la prudence, pendant que l’AC Milan a voulu prendre les choses en mains en mettant le pied sur le ballon dans l’entrejeu. Malheureusement pour les coéquipiers d’Olivier Giroud, ils ont sérieusement manqué d’idées pour trouver la faille dans un bloc adverse bien en place.

Les Rossoneri dominés

L’AC Milan a montré sa volonté de se surpasser, mais Théo Hernandez manque sa première tentative lointaine à la 5ème minute.  Il se rattrape en défense et permet à Sandro Tonali de lancer une attaque sur la gauche, avec une reprise molle de Brahim Diaz captée par André Onana.  Cette occasion manquée par le jeune Espagnol, et intervenue à la 12ème minute, était la meilleure pour le Milan. Hormis cette alerte, l'Inter Milan a défendu solidement. Organisée et rigoureuse, elle a bloqué les offensives pauvres de son adversaire. Seul Rafael Leão, revenant de blessure, a réussi à percer la défense de l'Inter, mais a raté le cadre à la 38ème minute.

A lire en complément : Une carte d'invitation pour partager son mariage

Les Nerazzurri déterminés et rigoureux

Face à une équipe impuissante des Rossoneri, les Nerazzurri ont montré une détermination et une rigueur constantes pour récupérer le ballon et contre-attaquer rapidement avec des mouvements collectifs bien huilés. Cependant, leur précision dans le dernier geste faisait défaut, bien que Mike Maignan ait dû faire une parade réflexe sur la ligne, suite à une déviation de la tête d'Edin Dzeko sur un long coup franc d'Hakan Calhanoglu, à la 40ème minute.

En seconde période, l'Inter a encore plus dominé et Romelu Lukaku, entré en remplacement de Dzeko à la 66ème minute, a rapidement confirmé sa bonne forme en combinant avec Lautaro Martinez pour marquer le premier but à gauche à la 74ème minute. Bien que Maignan ait empêché le héros de la soirée de marquer un doublé, à la 78ème minute, et ait tenu tête à Lukaku à la 90ème minute+2, l'Inter Milan conserve la victoire et va en finale.