Trois critères à considérer pour choisir sa cigarette électronique !

Ces dernières années, la popularité de la cigarette électronique a considérablement évolué. Selon un récent sondage, plus de 3 millions de Français utilisent cette alternative réputée pour être moins nocive. Cependant, avec la multitude de modèles disponibles sur le marché, cela peut être un véritable défi pour un novice de se retrouver. Pour faire un choix qui convient le mieux à vos besoins, il existe quelques critères à considérer. Découvrez ceux-ci dans la suite de cet article.

La puissance

La puissance de votre batterie est un élément important pour une expérience de vapotage optimale. En effet, elle détermine la chaleur et la densité de la vapeur produite, ainsi que l'intensité du hit en gorge. Elle s’exprime en watts (W). Pour déterminer la puissance idéale, vous devez tenir compte de votre profil de fumeur. Si vous êtes un petit fumeur, il est conseillé d’opter un wattage faible, notamment entre 6 et 10 W. En fonction des effets ressentis, vous pouvez augmenter la puissance. Par contre, si vous êtes un fumeur expérimenté, vous pouvez vous tourner vers des mods puissants, supérieurs à 100 watts.

A découvrir également : Quelle est l'utilité du secrétariat comptable ?

L’autonomie

Une batterie avec une bonne autonomie est essentielle pour une utilisation prolongée de votre cigarette électronique (disponible sur ce site). Cela vous évite de passer votre temps à recharger votre dispositif. Recherchez donc des e-cigarettes dotées de batteries à haute capacité et d'une technologie de recharge rapide. Pour les petits fumeurs, une e-cigarette avec une autonomie de 2 200 mAh est idéale. Par contre, les fumeurs moyens ont besoin d’un dispositif avec une autonomie d’environ 2 600 mAh. Concernant les grands fumeurs, il est conseillé d’opter pour un appareil avec une autonomie d’un minimum de 4 000 mAh. Pour vérifier l’ampérage de votre batterie, il vous suffit de l’observer.

Le type d’inhalation

Le type d’inhalation influence fortement l’expérience du fumeur. Il en existe généralement deux modes à savoir :

A voir aussi : Le choix incontournable pour votre poêle à bois à Orléans - Magasin de référence à Saran (45)

  • l'inhalation indirecte: cette inhalation retransmet les mêmes sensations que pour la cigarette traditionnelle. Elle est généralement recommandée pour les débutants, car elle est plus instinctive ;
  • l'inhalation directe : ici, la vapeur inhalée se dirige directement dans les poumons. Ce mode d’inhalation permet d’obtenir plus de vapeur. Il est parfait pour les fumeurs expérimentés.