La révolution numérique dans le secteur de l’assurance

Les nouvelles technologies permettent d’améliorer considérablement les performances des entreprises et de la machine administrative. Ce qui fait que la révolution numérique est incontournable, autant dans le secteur public que dans le secteur privé. On constate alors une dématérialisation des données via la numérisation et une exploitation générale de l’informatique et des objets connectés dans tous les services. Le domaine de l’assurance ne fait pas exception à cette règle. En effet, depuis un certain temps, la quasi-totalité des compagnies d’assurances ont tourné vers le numérique. Actuellement, cette transition est en phase d’être achevée. En conséquence, les modalités de transaction traditionnelles se trouvent complètement bouleversées.

Les changements constatés avec l’avènement de la technologie

Les nouvelles technologies ont contribué à des progressions importantes dans le domaine de l’assurance. À l’instar de l’agence flandrin-sylvain-sitbon, de nombreuses compagnies d’assurances tendent actuellement à reformer tout leur système opérationnel vers la digitalisation. Comme on est dans le secteur tertiaire, la communication tient une place primordiale. Il est donc essentiel de faire appel aux technologies de pointe afin de pouvoir mieux négocier avec les clients. La recherche de nouveaux prospects se trouve également facilitée grâce à ces nouveaux moyens de communication. On constate justement que si auparavant il fallait se déplacer pour trouver un assureur, la plupart des transactions se font actuellement à distance. En effet, internet dispos actuellement des informations suffisantes afin de déterminer les meilleurs assureurs du moment. Ainsi, il suffit au client de consulter les forums et autres sites spécialisés pour établir un comparatif des atouts de chaque offre afin de déterminer laquelle lui convient. Du côté des assureurs, ces derniers proposent des offres de plus en plus innovantes répondant à des besoins ponctuels, et ce, grâce aux NTIC.

Quels sont les enjeux pour les assureurs

L’enjeu principal pour les organismes d’assurance dans cette révolution est bien évidemment le contrôle du marché. Comme la concurrence est de plus en plus rude, ceux qui sauront au mieux tirer avantage des nouvelles technologies pourront s’imposer en tant qu’agence de référence dans ce domaine. Toutefois, ce n’est pas toujours évident dans la pratique. En effet, l’avancée technologique exige plus d’efficacité et de réactivité de la part des organismes assureurs. En effet, la révolution omnicanal a fait que le client puisse conclure un contrat avec un organisme d’assurance et via n’importe quel périphérique connecté comme une tablette ou un smartphone par exemple. En cas de sinistre, cette personne pourra bénéficier d’une offre personnalisée. Ainsi, pour pouvoir connaître précisément les exigences des clients, les assureurs doivent recourir au Big Data et être capables d’exploiter les informations qui y sont analysées. Pour être performant et attrayant, l’assureur doit disposer d’une vision pertinente du comportement des assurés. Pour ce faire, l’agence ne doit pas négliger l’impact que pourraient avoir les NTIC.

Quel impact sur les métiers de l’assurance ?

La révolution technologique a également un impact significatif sur les métiers de l’assurance. Comme la maîtrise de ces nouvelles technologies requiert un certain niveau de compétence, la numérisation a conduit à la création de nouveaux postes. Ainsi, à l’avenir, on sera sans doute témoin du développement de certains métiers notamment ceux liés à l’analyse des chiffres ou datascientiste. Vu l’importance des réseaux sociaux dans le marketing, des agents seront aussi spécialisés dans la communication via ces plates-formes. Les jeunes salariés polyvalents et qui disposent d’un diplôme élevé seront de plus en plus privilégiés. Mais en général, pour tous ceux qui travaillent dans le secteur de l’assurance, des formations seront nécessaires afin de s’actualiser au contexte nouveau et surtout pour acquérir les nouvelles compétences requises pour faire face à la concurrence. Dans la pratique, l’efficacité d’une agence d’assurances reposera sur la capacité des commerciaux à fidéliser les clients. Toutefois, tout dépend aussi de la manière dont les produits seront présentés et distribués.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *