Créer son entreprise sans capital : est-ce possible ?

De nombreuses personnes rêvent de pouvoir monter leur entreprise, sans jamais oser franchir le pas. Pour quelles raisons ? Elles sont variées, mais il en existe une que l’on rencontre souvent : le manque de ressources. C’est cependant une mauvaise raison, il est tout à fait possible de créer son entreprise sans posséder d’économies.

Les démarches administratives

Vous n’y couperez pas, toute activité rémunérée doit être déclarée. Pour lancer votre entreprise il vous faudra tout d’abord choisir un statut juridique en fonction de votre situation. Souhaitez-vous travailler seul, ou comptez-vous vous associer avec d’autres personnes ? Si vous n’êtes pas encore certain de vos choix concernant l’organisation de votre entreprise, l’idéal est d’opter pour la SAS. Vous pouvez créer une SAS en ligne rapidement : les démarches sont désormais plus fluides qu’autrefois, et sont accessibles en quelques clics. Cette Société par Actions Simplifiée offre une grande souplesse : vous pourrez ajouter des associés par la suite et vos démarches seront simplifiées. La SASU et l’entreprise individuelle n’offrent pas ces possibilités.

Assurer ses arrières lors de sa création d’entreprise

Généralement, les futurs entrepreneurs préfèrent se lancer avec un capital. Il n’est pas rare de voir des salariés conserver leur emploi pour lequel ils n’ont plus aucun intérêt, dans le but de pouvoir économiser et de se lancer dans un projet professionnel à leur compte par la suite. D’un point de vue financier, il est en effet plus raisonnable de prévoir de quoi assurer ses arrières en cas de coup dur. Le parcours de création d’entreprise est parfois semé d’embûches, et on a bien souvent tendance à l’idéaliser. Si l’on reprend le cas de la SAS, sachez qu’il existe des assurances auxquelles vous aurez la possibilité (ou l’obligation) de souscrire. À titre d’exemple, celle de la responsabilité civile couvre les dommages corporels, matériels et immatériels.

Débuter sans capital

Même si le fait de se lancer sans capital peut effrayer la plupart des futurs entrepreneurs, c’est parfaitement possible. Si vous êtes éligible aux Allocations de Retour à l’Emploi délivrées par Pôle Emploi, vous pouvez bénéficier d’aides pour la création d’une micro-entreprise. Vous pouvez continuer de toucher une partie de vos allocations tous les mois. Lorsque vous déclarerez votre chiffre d’affaire mensuel à l’URSSAF et transmettrez ces informations à Pôle Emploi, vos allocations seront régularisées.

Vous pouvez aussi faire une demande d’ARCE auprès de Pôle Emploi. Avec ce dispositif, vous pouvez recevoir 45% de vos allocations restantes en deux fois sur une année. Cela permet de débloquer un capital au début de votre activité, mais vous perdez 55% de vos ARE.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *