L’apparition de la logistique “augmentée”

À l’heure où la majorité des consommateurs ont pris l’habitude de faire leur shopping en ligne (1,8 milliards de transactions ont été enregistrées sur les e-shops français en 2020), le secteur de la logistique subit des contraintes toujours plus challengeantes pour les entreprises : délais, sécurité, stock, qualité… Afin de rester compétitives, les organisations doivent faire évoluer leur supply chain grâce aux nouvelles technologies.

L’automatisation de la chaîne logistique

La supply chain n’a plus simplement pour mission de livrer un client. Les entreprises doivent aujourd’hui proposer une expérience sur mesure, tout en maîtrisant leur rentabilité. Optimiser sa supply chain grâce au digital devient donc un véritable enjeu concurrentiel. Cela permet de :

A voir aussi : Le service d’aide à domicile à Niort et ses avantages

  • améliorer l’agilité et réactivité pour répondre aux besoins clients ;
  • meilleure gestion des stocks ;
  • diminution des délais de livraison ;
  • augmenter la sécurité au sein des entrepôts.

Alors, de quels outils les entreprises disposent-elles pour se moderniser ?

La robotique

Soulever des cartons imposants, trier les colis par destination, préparer des commandes… Les robots industriels se mettent au service de l’homme à chaque étape de la chaîne logistique. Ils automatisent certaines tâches, augmentent la productivité et limitent les mouvements pénibles aux employés. Les drones permettent, par exemple, de réaliser les inventaires : une tâche fastidieuse, pour laquelle deux drones suffiraient ainsi à remplacer une centaine de collaborateurs !

Avez-vous vu cela : Quelle est l'importance de la communication offline pour une entreprise ?

Les data

Les données sont devenues incontournables au sein de toutes les entreprises. Le but n’est plus de réussir à les collecter, mais de les valoriser et surtout, de les délivrer sous la bonne forme à la bonne personne. De leur analyse ressort des informations précieuses. En logistique, elles jouent un rôle essentiel dans la gestion de l’approvisionnement et des stocks : en effet, les prévisions sont partagées entre les producteurs, les fournisseurs et les distributeurs, afin d’anticiper les besoins et éviter toute rupture au sein de la supply chain.

La réalité augmentée

Qui aurait cru que la réalité augmentée fasse son entrée au sein des entrepôts logistiques ? Et pourtant, les organisations n’hésitent plus à investir dans cette technologie pour optimiser leurs opérations. Les lunettes à réalité augmentée se portent par exemple pour repérer des colis : les employés sont guidés vers leur prochain colis grâce à des chemins projetés au sol. Le géant DHL a d’ailleurs inclus cet outil dans la zone de préparation de commandes. Résultat : une productivité boostée de 15% et un temps de formation divisé par 2 pour les collaborateurs débutants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *