Google Meet : la modération des réunions sera désormais plus facile

Avez-vous vu cela : La pollution au plomb peut toucher nos os

Google Meet a reçu une mise à jour pour faciliter le système de modération pendant les réunions. Aujourd’hui, jusqu’à 25 personnes peuvent co-héberger et aider à contrôler l’appel. Cette demande est ancienne sur la plateforme, car avec un grand nombre de participants, il peut être difficile de suivre la salle.

Cette fonctionnalité était déjà disponible uniquement pour les clients de Google Workspace for Education et est désormais disponible pour tous les utilisateurs de Google Meet sur les ordinateurs de bureau et les appareils mobiles. En outre, la plateforme a ajouté de nouveaux contrôles pour les hôtes de réunion, qui peuvent être étendus aux co-hôtes.

A lire en complément : Correios mettra aux enchères des téléphones portables, ordinateurs portables, consoles, entre autres

Mise à jour Google Meet

Tous les hôtes pourront limiter les personnes qui peuvent partager votre écran, limiter les personnes qui peuvent envoyer des messages de chat, couper tout le monde en un seul clic, fermer la réunion pour tout le monde et contrôler qui peut assister à la réunion et comment ils peuvent y participer avec le paramètre « Accès rapide ».

Lisez-le aussi !

Le mode « accès rapide » permet à tous ceux qui disposent d’un e-mail provenant d’un domaine donné d’entrer l’appel sans autorisation. Si cette option est désactivée, les hôtes doivent d’abord se connecter et ceux qui ne sont pas invités devront demander l’autorisation de se connecter.

Un autre changement est le nouveau mode « personnes », qui ajoute la recherche pour permettre aux hôtes de localiser rapidement les participants. Les nouvelles fonctionnalités seront publiées la semaine prochaine sur le Web et Google Meet pour Android.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *