Pourquoi avoir recours au Probiotique ?

Pourquoi avoir recours au Probiotique ?

Aujourd'hui, moins de nutriments sont naturellement présents dans les aliments. Par conséquent, votre microbiome peut ne pas être assez fort si vous avez des problèmes de santé tels qu'une intoxication alimentaire, la prise d'antibiotiques ou des maladies chroniques telles que le syndrome du côlon irritable. Pour cette raison, des suppléments de probiotiques pour obtenir une meilleure digestion pourraient être une solution. Il est donc raisonnable de supposer que les probiotiques, grâce à leur activité antivirale et immunologique, pourraient représenter une stratégie préventive viable contre les coronavirus. Pour donner un petit coup de pouce à votre flore intestinale, une analyse des différents schémas alimentaires à travers le monde montre que les régimes riches en plantes, fruits et légumes frais et céréales contribuent à augmenter la diversité du microbiome, d’après un nutritionniste.

À quoi sert le probiotique en complément alimentaire ?

Ces microorganismes, les probiotiques aux bienfaits pour la santé, ont prouvé leur capacité à éloigner les infections virales et bactériennes. Pour aider à réduire les symptômes associés, cliquez ici. De multiples sources de données scientifiques, y compris in vitro, in vivo, des études cliniques et des méta-analyses, étayent ces résultats. Par exemple, les patients atteints de gastro-entérite prenant des probiotiques sont moins susceptibles d'avoir la diarrhée et d'avoir une excrétion accrue de rotavirus. Cela suggère que la pénétration des virus soit altérée dans les cellules, ainsi qu’une inhibition de l’attaque virale dans l'intestin. Dans les infections respiratoires, on observe un déséquilibre des communautés bactériennes dans la voie respiratoire et intestinale, mettant l'accent sur une corrélation entéro-pulmonaire. Par conséquent, les souches probiotiques ingérées par voie orale peuvent affecter cet axe intestin-poumon.

Dans le meme genre : Comment choisir son matelas ?

À quoi sert le prébiotique ?

Ne pas confondre avec probiotique, le terme prébiotique désigne la nourriture pour les microorganismes vivants naturellement présents dans l'intestin, les bonnes bactéries ou probiotiques. Les prébiotiques sont des glucides non digestibles qui agissent comme "nourriture" pour les probiotiques. Les prébiotiques aident à construire et à maintenir les probiotiques dans le tube digestif. Cependant, tous les glucides non digestibles ne peuvent être qualifiés de prébiotiques. Pour être un prébiotique, il doit répondre à certains critères scientifiques. Consommer des aliments riches en prébiotique est donc essentiel pour nourrir toutes ces bactéries pour ainsi obtenir un microbiome équilibré. Des prébiotiques comme les artichauts, les poireaux, l'ail, les oignons, les endives, les asperges et même les bananes sont excellentes pour cela.

Qu’est-ce qu’un microbiome ?

Les microbiomes des sols, des plantes, des animaux et des écosystèmes marins sont essentiels à la santé de l'environnement et des systèmes alimentaires qui nous fournissent à tous des aliments nutritifs, abordables, sûrs et durables. La recherche et l'innovation sur le microbiome dans le système alimentaire progressent constamment. Une meilleure compréhension du microbiome du système alimentaire fournira une alimentation saine pour tous et jouera un rôle important dans la transition du système alimentaire actuel vers un système plus durable. Un microbiome est une communauté de microorganismes présents non seulement sur la peau et les yeux, mais aussi sur toutes les surfaces du corps, comme la bouche, les intestins et le vagin. Le microbiome humain comprend des champignons, des levures, des archées et des virus, mais est principalement composé de bactéries. Presque comme les empreintes digitales, chaque personne a une collection différente de microbes.

A lire en complément : Scanner de centrage, définition et modalités de l'examen

Les causes possibles de dysbiose

Plusieurs facteurs contribuent au déséquilibre du microbiote. Récemment, de nombreuses études se sont penchées sur les effets de l'alimentation sur le bon fonctionnement de notre écosystème intestinal. Notre mode de vie a évolué au cours des dernières décennies. En effet, interrompu par un sommeil métropolitain quotidien, vous pouvez être amené à adopter une alimentation non adaptée à l'équilibre de votre microbiote, il a été démontré qu'il augmentait le risque d’avoir une maladie chronique de l’intestin. De plus, certains produits chimiques peuvent affecter la composition du microbiote en raison de leur toxicité. Les ingrédients utilisés dans l'industrie alimentaire sont soupçonnés être la cause. Trop d'antibiotiques ont tendance à altérer certaines parties du microbiome. Enfin, avec l'âge, le risque de dysbiose intestinale augmente également.