Comment analyser la solvabilité de vos clients ?

La réduction de l'encours client contribue à une meilleure santé financière et au développement de l'entreprise. Dans un tel contexte, l'anticipation du risque client se révèle être une inquiétude majeure du dirigeant. Les impayés étant de nature à bouleverser l'équilibre de l'entreprise, analyser la solvabilité des clients peut alors être considérée comme la stratégie adéquate. Cependant, cette stratégie nécessite des actions spécifiques qu’il faut adopter. Voici un récapitulatif sur l’analyse de la solvabilité de vos clients.

Faire des relances

Lorsque vous constatez que votre client est en retard dans le paiement, vous pouvez procéder à titre préventif à une relance facture impayée. Cette dernière consiste à rappeler l’échéance à votre client. Cette relance peut se faire par mail, par téléphone ou avec envoi d’une lettre de relance. Tenez à bien vous identifier en tant que créditeur en fournissant toutes les informations nécessaires.

A lire aussi : Gestion RH : quelles sont les innovations majeures du moment ?

Outre cette mesure de recouvrement, vous pouvez adresser une lettre de mise en demeure. Il s’agit d’une méthode amiable de recouvrement qui nécessite deux faits importants. Soit le recours à un huissier de justice qui envoie une sommation de payer. Soit la mise en demeure est formulée sous la forme d’une lettre recommandée avec accusé de réception.

L’entreprise créancière dispose d’un délai de cinq ans pour demander le paiement des factures impayées. Il s’agit du délai de prescription en droit commun. Toutefois, ce délai peut être ramené à deux ans dans le cas d’une relation avec un consommateur par exemple.

A lire en complément : 2017 : une année fructueuse en création d’entreprises

En dehors de ces méthodes de recouvrement, il existe des méthodes judiciaires comme l’injonction de payer. Vous pouvez recevoir un conseil juridique afin d’être mieux situé.

Faire un suivi optimisé au travers d'un logiciel de recouvrement

Vous avez la possibilité d’automatiser le dispositif entier de recouvrement de vos créances. C’est un outil basé sur l’intelligence artificielle. Dans le but d’optimiser le processus de recouvrement, cette solution peut être adoptée par toutes les entreprises en dépit de leurs formes juridiques. Même les agences spécialisées dans le recouvrement de créances ont recours à cet outil.

L’avantage principal de ces logiciels est qu’ils ont une facilité d’intégration dans divers systèmes. C’est le cas dans les systèmes de comptabilité et de facturation. C’est un atout précieux pour mieux gérer les impayés.

Faire une enquête de solvabilité de vos clients

D’abord, vous devez vérifier que votre client est bel et bien immatriculé au Registre de commerce et des sociétés (RCS). Cette vérification peut se faire sur le site infogreffe.fr. Notez que l’inscription au RCS est obligatoire. Votre client doit donc pouvoir y figurer.

En plus de l’immatriculation, vous devez rechercher les statuts de la société ainsi que les actes modificatifs. La publication des comptes annuels étant une obligation, vous devez vous assurer qu’elle est respectée. Vous avez la possibilité de demander un extrait Kbis. Sur cet extrait, vous pouvez vérifier des informations relatives à la société comme :

  • Son représentant légal et l’habilitation de celui-ci,
  • Son adresse et son activité,
  • Sa date de création,
  • L’existence d’une procédure collective ou non.

Enfin, vous devez avoir accès aux comptes annuels publiés par l’entreprise et les consulter minutieusement. Cela vous permet d’être informé de la situation financière de la société.

S’agissant du dépôt des comptes annuels par la société, c’est un principe qui est applicable à toutes les sociétés commerciales. Légalement, ce dépôt doit se faire au greffe du tribunal de commerce. Toutefois, il existe des cas d’indisponibilité des comptes de vos clients. C’est le cas des sociétés de petite taille, qui disposent de la possibilité de demander la confidentialité de leurs comptes. Les autres sociétés, malgré l’exigence légale, prennent le risque de ne pas faire de publication de comptes. Si vous faites des constats dans ce sens, menez plus d’investigations.

Aussi, plusieurs indicateurs de performance entrent en compte dans l’évaluation de la solvabilité de vos prospects. Vous devez alors tenir compte des indicateurs tels que :

  • Les indicateurs de rentabilité (marge nette, poids du chiffre, etc),
  • Les ratios financiers de l’entreprise (capacité de remboursement, endettement, etc),
  • Le solde comptable de vos clients,
  • La croissance du chiffre d’affaires.

Pour analyser la solvabilité de vos clients, vous devez avoir toutes ces informations. Cela vous permettra de connaître l’état des liquidités de vos clients et surtout leur capacité de remboursement.

Somme toute, analyser la solvabilité de vos clients revient à les relancer, à utiliser un logiciel de recouvrement et à mener une enquête.