Qu’est-ce que l’assurance dommage ouvrage particulier ?

La construction d’une maison n’est pas une entreprise facile à réaliser. Car il faut nécessairement avoir un budget suffisant, capable de couvrir toutes les charges. C’est pourquoi les ménages n’hésitent pas à se tourner vers les banques pour compléter le montant de leurs apports personnels. Par ailleurs, le choix du maître d’œuvre est une décision importante qui va impacter sur la qualité des ouvrages. Le constructeur est tenu de fournir des garanties solides qui visent à protéger le propriétaire contre d’éventuels incidents liés à la construction. Mais de son côté, le maître d’ouvrage doit également souscrire à une assurance dommage ouvrage particulier

En quoi consiste l’assurance dommage ouvrage particulier ?

Avant de souscrire à une assurance dommage ouvrage particulier, il est important de savoir ce que recouvre cette notion. La construction d’une maison est un projet ambitieux, mais risqué. En effet, les ménages peuvent se retrouver aux prises avec des litiges fonciers. Le constructeur à qui on a confié le chantier peut ne pas réaliser des travaux de qualité. Et dans ce cas, c’est la durabilité de l’habitat qui serait menacée.

C’est la raison pour laquelle le maître d’œuvre a l’obligation de donner des assurances au propriétaire. Toutefois, le particulier doit se faire assurer auprès d’un organisme dédié. Cela permet de le mettre à couvert contre les dommages relatifs aux travaux de construction.  

Pourquoi l’assurance dommage ouvrage est-elle obligatoire ?

Quoi qu’en disent certains, l’assurance dommage ouvrage particulier constitue une obligation. Et cela, pour toute personne qui fait construire une maison individuelle ou qui effectue des travaux de rénovation ou bien d’extension.  Si la loi française la prévue dans ses textes, c’est dans le but de protéger les ménages. 

Par exemple, après un chantier de rénovation, il est possible que vous constatiez une faille qui provoque des fuites d’eau dans votre salon, à l’issue du passage de la pluie. Si vous avez préalablement souscrit à une telle assurance, vous obtiendrez gain de cause plus facilement. Vous n’aurez pas à vous engager, durant des années, dans une bataille judiciaire qui vous coûterait du temps et de l’argent.

Quels sont les risques non couverts par cette assurance ?

L’assurance dommage ouvrage particulier ne couvre pas tous les risques en rapport avec un bien immobilier. C’est le cas des dégradations occasionnées par la personne assurée, des catastrophes naturelles, des incendies et de l’usure liée au temps. Elle ne couvre pas non plus les fenêtres et les portes. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *